Charte Origine France : Cuisinons français !

Valoriser l’origine France dans la restauration indépendante, voilà l’idée de départ. METRO et les plus grands acteurs des filières concernées se sont réunis en janvier 2020 pour réfléchir, ensemble, à des solutions concrètes.

Tour d’horizon de la charte Origine France qui est née de ces échanges.

La charte qui valorise les produits d’origine française

Le monde agricole est en crise. Les consommateurs sont de plus en plus demandeurs de produits made in France. Pourtant, la restauration hors domicile d’acheter achète principalement des produits étrangers.

Augmenter la quote-part de l’origine France dans la restauration indépendante : c’est l’objectif de la charte signée avec les principaux acteurs du secteur, dont la FNSEA (Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles).


Faire connaître les filières locales et responsables

Les États généraux de l’alimentation de 2017 ont mis en lumière la situation difficile que rencontre le secteur agricole français. Valoriser sa production s’est imposé comme une nécessité.

La Charte Origine France a donc pour objectif de faire connaître les filières locales et responsables existantes. Elle a aussi pour but de mettre en valeur les labels de qualité : Œufs de France, Label rouge, Filière Régions METRO et les labels d’entreprises engagées dans leurs territoires (PME+ : Pour un Monde plus Engagé).

Chacun des signataires s’engage à favoriser les réseaux de proximité et soutenir les distinctions de qualité des produits.


Un nouveau logo pour les restaurateurs

Vous cuisinez français et en êtes fier ? Dites-le à vos clients ! Comment ? En arborant le logo « j'❤ cuisiner français » sur votre carte. Créé à la suite des échanges de janvier, il symbolise votre engagement en faveur des produits bleu-blanc-rouge.

Vos clients attendent davantage de transparence sur l’origine des produits qu’ils ont dans leur assiette. Afficher ce logo vous permet de leur signaler que vous vous approvisionnez en produits français. C’est ainsi pour vous l’occasion d’échanger avec eux sur votre démarche, votre amour des bons produits et vos convictions.

Cuisiner des produits bruts, c'est également s'engager sur une cuisine de saison. Cela se traduira sur votre carte par des recettes faisant la part belle au terroir et à ses producteurs.


Des événements en région pour promouvoir l’origine France

Tous les signataires de la charte possèdent un fort ancrage territorial. Aussi, tous se sont engagés à agir concrètement pour valoriser la production de l’Hexagone.

Animations dans les entrepôts METRO, événements chez les restaurateurs, les exploitants agricoles ou les fournisseurs…

Ces temps forts d’échange et de transmission de valeurs n’ont qu’un seul objectif : faire connaître la qualité du « produit en France » et convaincre les chefs de les mettre au menu.


Des cercles de réflexion

Bâtir des relations de confiance, réfléchir activement à la valorisation de l’origine France, soutenir les filières locales et responsables, sensibiliser les restaurateurs à ces défis… Tout cela nécessite réflexion et concertation.

C’est pourquoi la charte prévoit la réunion trimestrielle des différents acteurs au sein de « cercles locaux ». L’occasion d’échanger sur les enjeux actuels :

  • Traçabilité
  • Bien-être animal et les conditions d’élevage
  • Tendances de consommation (bio, local, voire ultralocal, ou même bio local)
  • Bonnes pratiques (saisonnalité, lutte contre le gaspillage alimentaire…)
  • La pédagogie auprès du consommateur final

Ces cercles locaux de réflexion auront lieu au sein des entrepôts METRO et seront composés du directeur de l’entrepôt et des représentants locaux des fédérations signataires.


Une répartition des valeurs entre les acteurs de la filière

Mieux répartir les valeurs entre les acteurs de la filière est un impératif pour garantir un niveau de vie décent aux exploitants agricoles et encourager les vocations. C’est d’ailleurs l’objectif de la récente loi EGalim.

Dès 2019, la démarche « éleveur & engagé » a vu le jour grâce à METRO, la Fédération Nationale Bovine et les Jeunes Agriculteurs. Son objectif ? Une meilleure rémunération des producteurs de bœuf français. La charte Origine France va plus loin. Elle vise à identifier d’autres actions permettant une plus juste répartition de la valeur entre les acteurs de la filière.

L’enjeu de la Charte est de prendre en compte les indicateurs de coût de production dans la construction du prix de vente.


Des signataires de poids

10 fédérations, à l’implantation territoriale puissante, ont signé la Charte Origine France aux côtés de METRO :

  • La Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles (FNSEA)
  • La Fédération nationale bovine (FNB)
  • Légumes de France
  • La Confédération française de l’aviculture (CFA)
  • La Fédération nationale porcine (FNP)
  • Les Jeunes Agriculteurs (JA)
  • La Fédération des entreprises et des entrepreneurs de France (FEEF)
  • L’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie (UMIH)
  • La Confédération générale de l’alimentation en détail (CGAD)
  • Le Groupement national des indépendants de l’hôtellerie et de la restauration (GNI)