Interdiction de la vaisselle jetable au 1er janvier 2023

Zéro plastique à usage unique d’ici 2040. C’est l’objectif de la loi anti-gaspillage pour une économie circulaire (loi AGEC). Dès 2023, une nouvelle étape sera franchie : l’interdiction de la vaisselle jetable en "restauration rapide" pour une consommation sur place. Découvrez comment vous mettre en règle avec des solutions concrètes.

Une nouvelle réglementation anti-gaspillage

Le cadre de la loi

Votée en 2020, la loi anti-gaspillage pour une économie circulaire n° 2020-105 du 10 février 2020 a posé le principe selon lequel le volume des emballages devait être réduit et l'utilisation d'emballages réemployés favorisée.  

Les premières obligations, mises en vigueur en 2021 et 2022, concernaient notamment l’interdiction des pailles en plastique ou des emballages polystyrène expansé.

La mesure pour l’année 2023 concerne l’interdiction de la vaisselle jetable en restauration rapide pour une consommation sur place.

Les obligations à respecter

Si vous avez plus de 20 couverts en salle, vous n’aurez plus le droit d’utiliser de la vaisselle jetable pour le service en salle dans votre restaurant.

 Selon l’article D 541-342 : « Tout établissement proposant un service de restaurant sur place de plus de 20 couverts sera soumis à l’obligation de servir les repas et boissons dans de la vaisselle réemployable ».

Cette directive environnementale concerne donc toute la vaisselle jetable que vous utilisez actuellement en salle : 

  • les couverts et les assiettes jetables, 
  • les bols et les gobelets jetables 
  • qu’ils soient en carton, en plastique à usage unique, compostables, biodégradables, recyclés … 

Tout ce qui n’est pas réutilisable sera dorénavant interdit pour les repas pris en salle.

Vous pouvez cependant continuer à utiliser de la vaisselle à usage unique pour la vente à emporter et la livraison.

À quelle date est-ce applicable ?

L’interdiction sera mise en vigueur à partir du 1er janvier 2023. Pour l’instant, on ne sait pas encore si une période de tolérance sera appliquée.

Quels impacts pour vous ?

Outre la sélection d’une nouvelle vaisselle durable, vous allez devoir envisager des changements au sein de votre établissement. 

Choisissez de nouveaux matériaux pour votre vaisselle

La vaisselle et les contenants alimentaires jetables ne pouvant plus être utilisés en salle, vous devez opter pour une nouvelle vaisselle « en dur ».  

Celle-ci peut être : 

  • le verre : hygiénique, mais lourd
  • le verre trempé : très résistant
  • le polypropène (matière plastique) : souple et léger
  • le Tritan (plastique sans BPA) : léger et robuste
  • la porcelaine, l’inox… 

Réorganisez votre restaurant

Équipez-vous

Que vous choisissiez du verre, du plastique réutilisable ou une autre matière,  votre vaisselle devra dorénavant être nettoyée et désinfectée après chaque usage. 

Il vous faut donc peut-être envisager l’installation d’un poste de plonge.

Vous pouvez également étudier l’option du tunnel de lavage, pour un lavage plus rapide.

Réorganisez vos équipes

L’ajout d’une plonge, d’un lave-vaisselle professionnel ou d’un tunnel de lavage implique la réorganisation du planning de vos équipes. Ou même l’embauche de personnel pour se charger du lavage. 

Dans les deux cas, vous devez évidemment respecter les normes d’hygiène grâce aux principes HACCP.

Passez par un prestataire extérieur

Faites nettoyer votre vaisselle par une entreprise

Si vous manquez de place ou de trésorerie pour installer un poste de plonge, faites appel à des prestataires qui se chargeront de la collecte et du nettoyage de votre vaisselle. Par exemple, GreenGo, Uzaje, etc.

Vous n’avez ainsi pas de charges fixes supplémentaires.

Et pourquoi ne pas opter pour la consigne ?

Pyxo, propose de collecter et laver votre vaisselle. Et grâce à leur application, vous pouvez suivre vos contenants en temps réel et gérer vos stocks à distance. Une solution pour faciliter votre quotidien.

Il est important de former vos équipes à cette réglementation et au nouveau fonctionnement que cela implique dans votre restaurant. Vos salariés doivent s’approprier ce nouveaux process le plus tôt possible, afin d’être totalement opérationnels en janvier 2023.

Profitez-en pour les sensibiliser plus globalement aux autres initiatives écoresponsables de votre établissement. Cela pourrait faciliter le recrutement de vos futurs équipiers.